Logo Detandt-Simon Fr 1(Blog)
Tous les articles

Entretien et nettoyage d’une VMC: voici nos conseils !

novembre 25, 2020    |     Detandt-Simon

Entretien et nettoyage d’une VMC: découvrez nos conseils ci-dessous !

 

Ventilation double flux ou ventilation simple flux, l’installation d’une VMC performante vous évite les désagréments relatifs à un manque d’aération et à l’accumulation de poussière et de microbes à l’intérieur d’un bâtiment. Asthme, allergies, moisissures, acariens, rhinites… les conséquences d’une mauvaise circulation de l’air sont néfastes,

 tant pour la santé des habitants que l’état du bâti. Une bonne ventilation, comme une VMC double flux ou une VMC simple flux, permet d’évacuer l’air ambiant et de se prémunir contre les problèmes d’humidité. Mais sans entretien, votre système de ventilation risque de perdre en efficacité et en longévité. L’entretien et le nettoyage réguliers de votre VMC augmentent sa durée de vie et permettent de maintenir son bon fonctionnement. La fumée, la poussière ou les graisses de cuisson sont parmi les éléments qui peuvent endommager votre système de ventilation, en s’amassant sur les grilles, ce qui ralentit le système et l’abîme. Dans ces conditions, votre VMC ne tient plus son rôle d’assainissement de l’air. Voici quelques conseils utiles pour assurer un air sain dans votre intérieur grâce à un système de renouvellement d’air bien entretenu. 

 

Les risques d’un système de ventilation mal entretenu

Étape indispensable pour conserver sa VMC double flux ou sa VMC simple flux en bon état : le nettoyage du système de ventilation, qui permet d’allonger la durée de vie de l’appareil et de maintenir son efficacité. En effet :

  • Un système mal nettoyé nuit à l’efficacité du dispositif. En effet, la VMC consomme plus d’énergie si les grilles sont remplies de saletés accumulées. Cette accumulation de poussière provoque des désagréments, car les entrées et extractions d’air sont bouchées par ces résidus. Ainsi, la VMC double flux ou la VMC simple flux se met en route plus longtemps et plus souvent et ne fonctionne plus de manière optimale. Donc, si vous disposez d’un ventilateur d’extraction, d’un ventilateur centrifuge ou d’un autre modèle de ventilation double flux ou de ventilation simple flux, ne négligez pas le nettoyage régulier des grilles.
  • Outre le surplus de consommation d’énergie, le manque d’entretien peut provoquer un problème supplémentaire, dans la mesure où le système devra fonctionner davantage pour aspirer l’air. Cela abîme le moteur et peut même, à terme, causer des pannes. De plus, la VMC perd en efficacité et a plus de mal à évacuer l’air ambiant par les grilles de ventilation à cause des saletés qui bloquent le passage de l’air. Le renouvellement de l’air ne se fait plus correctement, ce qui entraîne, par conséquent, des problèmes d’humidité dans le bâtiment. L’air se trouve ainsi prisonnier à l’intérieur et ne peut plus s’évacuer.
  • La négligence dans l’entretien d’une ventilation mécanique contrôlée engendre également de mauvaises odeurs à l’intérieur des conduits de ventilation, qui se propagent dans tout le bâtiment. Le système devient également plus bruyant en raison de l’accumulation de poussières, de graisses et de fumées dans les conduits. Cela peut même conduire à des courts-circuits. Des moisissures peuvent aussi se développer, à cause de la saleté dans le système de ventilation. Vous devez donc nettoyer votre système régulièrement, qu’il s’agisse d’une VMC double flux, d’une VMC simple flux, d’un ventilateur d’extraction, d’un caisson double flux extra-plat

 

Comment nettoyer son système de ventilation professionnel ?

L’entretien de votre ventilation mécanique ou VMC doit se faire au moins une fois par an, y compris le nettoyage des grilles, des filtres et des composants de la VMC. Il est recommandé de dépoussiérer les filtres d’aération et de nettoyer les grilles de ventilation tous les 3 à 5 mois pour garantir un fonctionnement optimal et un bon renouvellement de l’air. À noter que la poussière s’accumule particulièrement pendant la saison hivernale. En effet, on monte le chauffage, ce qui fait remonter la poussière vers le plafond. La vérification du système dans sa globalité doit se faire tous les 2 à 3 ans par un professionnel, afin de détecter les éventuelles anomalies et éviter des problèmes qui pourraient devenir majeurs. Un professionnel agréé doit aussi nettoyer l’échangeur thermique dans le cas d’une VMC double flux. Ce nettoyage doit se faire obligatoirement tous les 5 ans.

 

Concernant le nettoyage, l’alimentation doit être coupée avant toutes étapes d’entretien. Il convient d’être particulièrement vigilant pour les grilles d’aération de la cuisine, car la graisse est encore plus dense dans cette pièce. Le système est soumis à des fumées liées aux activités culinaires, ce qui requiert une attention particulière. En fonction du système installé, vous pouvez vous référer au manuel d’utilisation fourni lors de l’étape d’installation ou faire appel à un professionnel. En effet, le nettoyage diffère si vous disposez d’un caisson VMC double flux ou d’un extracteur hélicoïdal. Dans un premier temps, pensez à vérifier si les filtres sont lavables puis démontez-les avec les grilles. Certains modèles de filtres doivent être changés et non nettoyés. Laissez ces éléments tremper dans un bain d’eau chaude pour qu’ils se dégraissent. Si vous ne pouvez pas prendre vous-même en charge le nettoyage, faites appel à un professionnel.

 

Entretien d’une VMC simple flux

Si vous avez installé une VMC simple flux, comme le modèle d’aérateur intermédiaire ou  l’extracteur de gaine centrifuge, l’entretien des bouches d’extraction et des entrées d’air doit se faire tous les 3 mois. Vous devez démonter les composants et les nettoyer tout simplement avec un chiffon. Pensez à humidifier légèrement le chiffon. Les parties fixes des bouchées qui ne peuvent pas être démontées doivent être dépoussiérées à l’aide d’un aspirateur.

 

Entretien d’une VMC double flux

Pour la ventilation double flux, l’entretien est réalisé de manière moins fréquente puisque les VMC double flux sont moins exposées à la poussière, grâce à un système de filtres. Cependant, leurs bouches d’extraction et d’entrée d’air doivent être nettoyées régulièrement. Elles doivent être entretenues de la même manière que pour une ventilation simple flux. Pour votre système double flux comme le caisson double flux HRV 3 ou l’unité double flux COMFO, utilisez également un dégraissant.

Suivez-nous

  Facebook Link     Twitter Link     LinkedIn Link    

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Les solutions apportées par les systèmes CLV/3CEP

août 19, 2020
CLV/3CEp ET NOS SOLUTIONS POUR ALLIER LA PERFORMANCE ET LA RAPIDITE DE L’INSTALLATION  Grâce au mode de fonctionnement en surpression de notre CLV/3CEp , nous réduisons en moyenne de 60 % les dimensions de système par rapport aux ...

Lire l'article au complet

Vos gaines de ventilation seront désormais nettoyées avec MOBBIT

avril 28, 2020
VOS GAINES DE VENTILATION SERONT DÉSORMAIS NETTOYÉES AVEC MOBBIT COMMENT ?

Lire l'article au complet

La raison d'être des systèmes CLV/3CEP

avril 20, 2020
LA RAISON D’ETRE DES SYSTÈMES CLV ou 3CEP Detandt-Simon a plus de 30 ans d’expérience dans la conception et le développement de systèmes complets d’évacuation de fumées. 

Lire l'article au complet